Favoriser les rencontres et les échanges

1. Animer la vie du quartier :

Depuis quelques années, des groupes d’habitants s’impliquent dans les actions ponctuelles à caractère festif (7 actions par an) : fête du 1er mai, fête du quartier, soirée à thème (2), vide grenier, grande kermesse, fête du nouvel an. L’argent récolté a permis de financer des projets tels que séjours vacances en familles, des sorties. On dénombre une trentaine de personnes qui participent activement chaque année à ces animations.

2. Provoquer les rencontres intergénérationnelles

– Depuis au moins 2 ans des rencontres mensuelles intergénérationnelles sont programmées avec les enfants du centre de loisirs et les résidents de la maison de retraite la Cerisais. Nous avons produit un film documentaire de 40 minutes, qui met en lumière tout le travail que les enfants ont porté auprès de ces personnes âgées. Il apporte un éclairage sur les craintes et les questions que ces enfants se posent, et notamment leurs souhaits ambitieux de vouloir changer certaines choses.

– Des bénévoles, des retraités du quartier ont été sollicités pour intervenir dans le cadre de l’accompagnement scolaire et venir en aide à des enfants en difficultés. Une intervention bénéfique pour les aidés et les aidants. Nous avons une dizaine de bénévoles qui interviennent régulièrement.

– Accompagner l’arrivée des nouveaux habitants

Nous avons accompagné physiquement de nouveaux habitants à identifier les lieux ressources du quartier (mairie annexe, caisse d’allocations familiales, écoles, PMI, équipements socioculturels du quartier).

3. Favoriser les échanges, l’entraide et le partage d’expériences entre les parents

– Nous avons mis en place un lieu d’accueil d’entraide et de solidarité qui permet de renforcer l’accompagnement social des publics vulnérables : personnes âgées, public en difficultés, publics handicapés. Ce travail d’accompagnement passe beaucoup par une écoute ; certains viennent nous voir parce qu’ils ont envi de parler et d’être rassuré sans avoir à être jugé, d’autres parce qu’ils souhaitent avoir une aide administrative, des fois nous sommes la simple petite main qui ouvre le courrier parce que la personne en face ne sait pas lire.

– Les rencontres des parents que nous organisons régulièrement sous forme d’ateliers permettent la préparation en amont de micro projets (vacances en familles, sorties, ateliers, soirées…). Elles permettent aux parents de partager, d’échanger leur point de vue, leur expérience, leur vécu, de se remettre en cause mais aussi de se sentir moins seule, enfermée dans un cul de sac, noyée. Quand ces familles avaient un problème quelconque, elles s’isolaient, puis grâce au groupe de projets, elles ont tissé des liens incontournables, elles y ont trouvé une épaule sur qui se poser. Certaines ont pris l’habitude de se contacter quand elles en ont besoin et/ou envie sans plus passer par nous forcément. L’amicale reste un lieu ressource à leur disposition, qui leur laisse la possibilité de venir quand elles le souhaitent, d’avoir un soutien pour la logistique, ou simplement être écoutées.