Le droit aux vacances parlons-en

Juin 18, 2015 No Comments by

En France l’égal accès de tous aux vacances et aux loisirs est inscrit dans la loi depuis 1998. Cependant un français sur quatre ne part pas en vacances, et ces dernières années, on note une régression de départs plus importante. Le frein financier n’est pas le seul responsable…

– certes les vacances ne sont pas à la portée de toutes les bourses! Tout le monde le sait, c’est un luxe que seul quelques-uns ont la possibilité d’en bénéficier.
– présence manifeste de freins culturels et psychologues liés à la confrontation face à l’inconnu.
– départ qui s’avère souvent inaccessible: « les vacances c’est pas pour nous, on a d’autres priorités, d’autres problèmes à gérer, on a pas le temps, ni les moyens pour cela »
– Appréhension liée à la mobilité: « difficile de quitter son quartier »
– Organisation qui leur parait complexe surtout quand il s’agit d’un premier départ.

Cela fait maintenant huit ans que l’amicale accompagne des familles dans la conception et la concrétisation de projet vacances. Plus qu’un départ en vacances, ce projet est l’occasion d’encourager le vivre ensemble, de créer des liens forts et de l’entraide entre les participants.

Les vacances sont un droit que tout un chacun devrait y prétendre. Partir une semaine ou deux en famille et oublier ses problèmes un instant est vital pour l’être pour se ressourcer et se reconstruire. Pour ces raisons nous aidons les familles à construire leur projet que ce soit pour des raisons économiques ou sociales. Nous sommes persuadés des effets positifs des vacances sur la psyché tellement ils produisent du plaisir et un bien être!
Le soutien financier apporté par la Caf de la Loire et de vacances ouvertes est fondamental, sans ces aides les projets ne pourraient aboutir!

Kadou Oulmi

Actualités

About the author

The author didnt add any Information to his profile yet